Actualités

Catherine François, Singularités 
24 mars — 14 mai 2022
OPENING : 24.03.22, 17h - 21h 

Du 24 mars au 14 mai, La Galerie La Forest Divonne présente Singularités, une exposition des nouvelles sculptures de Catherine François.

Grande arpenteuse des plages du monde, Catherine François y ramasse les déchets de plastique, de bois, de verre, que les marées rejettent sur le rivage. Ces débris de l’activité humaine, que la mer nous rend, inspirent l’artiste, qui en fait des œuvres, en les associant à son matériau de prédilection : le bronze. Le résultat : une quarantaine de têtes étonnantes, aux expressions singulières, inspirées par ces rebuts glanés au bord de l’eau. Une balle de tennis devient un œil, un morceau de plastique, une langue, le safran d’un bateau, l’arrête d’un nez, ou ce bidon jaune, le cri puissant d’un homme face à la mise en péril de la nature. Car si Catherine François le dit toujours avec humour, cette exposition doit alerter. Et ces œuvres basées sur le réemploi et le recyclage, esquissent la voie d’une écologie positive et ludique.

Catherine François a toujours ressenti le besoin d’exprimer par ses œuvres le message qu’elle lit dans la Nature, au gré de ses marches et des multitudes de photos et de vidéos qu’elle y prend. Croisement d’énergies, messages presque transparents comme ce gant de plastique échoué dont les doigts indiquent la mer. Si ses précédentes sculptures faisaient voir la beauté de la nature en transcrivant ses formes, l’accumulation des déchets pousse Catherine François à une expression plus franche, car comme elle le dit, la situation actuelle, est « trash ». Un mot passé dans le langage courant pour signifier la violence et l’urgence, et qui désigne aussi en anglais, les détritus, les restes, les déchets...

Pour autant les sculptures récentes de Catherine François se tiennent toujours sur une ligne de crête, et la violence qu’elle ressent, elle l’exprime avec humour et fantaisie. Ces nouvelles œuvres sont l’occasion de créer tout un nouveau répertoire de formes, extraordinairement créatif, inventif et novateur. Catherine François, dont on connaît les magnifiques bronzes abstraits renouvelle en profondeur son travail de sculpteur. Elle ne s’installe jamais dans un système mais pousse sans cesse plus loin, comme le manifeste l’impressionnante monographie parue cet hiver chez Prisme Editions, que nous présenterons à la galerie. Elle retrace 30 ans de sculpture, depuis les œuvres plus figuratives des débuts, vers l’abstraction et les assemblages de matières, avec le verre ou la résine, qui annonçaient le recyclage récent des rebuts de toutes sortes de matériaux produits par l’homme. Au travers de ces pages, et dans la diversité des périodes successives de l’artiste, on trouve cette ligne directrice qui s’affirme au fil du temps : se faire la chambre d’écho des messages de la nature. La plus célèbre de ses œuvres, le « Tomorrow’s Man » installé face à la mer sur un des brise-lames de Knokke, ne disait-il pas déjà en 2009, la vanité de l’homme face aux éléments ? Sa fragilité ? Et l’impérieuse nécessité de faire partie de la Nature plutôt que d’en disposer ?

Infos pratiques
Horaire
Mardi
11:00-19:00
Mercredi
11:00-19:00
Jeudi
11:00-19:00
Vendredi
11:00-19:00
Samedi
11:00-19:00
Adresse
Rue de l'hôtel des monnaies, 66
1060 Bruxelles - Belgique
Contact
+32 (0)2 544 16 73
Brussels@galerielaforestdivonne.com
Site web
Description

Fondée en 1988 par Marie-Hélène de La Forest Divonne, la Galerie Vieille du Temple est devenue Galerie La Forest Divonne en 2015, pour son emménagement rue des Beaux-Arts, à Paris. Elle a ouvert un deuxième espace, dirigé par son fils Jean de Malherbe, à Bruxelles en 2016. Deux générations de galeristes y défendent une ligne indépendante d’artistes internationaux, en mettant pérennité et qualité au premier rang de leurs choix.