Actualités

Kustaa Saksi
First Symptoms (Premiers Symptômes)

17.05.19 – 08.09.2019

Intitulée First Symptoms, ce nouveau cycle de l’artiste basé à Amsterdam Kustaa Saksi présente six tapisseries uniques en mohair, soie, alpaca, mérinos, velours, caoutchouc, viscose, cuivre et fils de polyester transparent tissées au moyen d’un métier Jacquard sur une chaîne en coton. Ces travaux multisensoriels aux riches superpositions tirent leurs textures et inspirations aussi bien de l’examen scientifique de la migraine que de son expérience personnelle.

Kustaa Saksi y dépeint les expressions de la migraine en produisant de saisissants contrastes entre les différents matériaux et en répétant des motifs et des textures rythmiques émaillés de désordre. Comme déchirées par des décharges électriques, les surfaces ainsi obtenues évoquent tantôt des cellules nerveuses établissant des connexions cérébrales, tantôt les racines en expansion d’un raifort rappelant les formes fractales des figures de Lichtenberg. Des moments de palpitation, de déstabilisation, de délire et de soulagement passager se succèdent avant le retour des agressions. Prodrome, aura, douleur, postdrome : les phases de la migraine représentées sur les tapisseries de Kustaa Saksi puisent dans différentes sources, qui vont des systèmes naturels au graphisme du black metal, en passant par l’illustration scientifique et l’art tribal. L’artiste a choisi d’employer les techniques et matériaux du tissage pour donner corps à la migraine et souligner les vertus thérapeutiques de la composition d’œuvres tactiles et délicates.

La technique de tissage Jacquard a été baptisée d’après l’inventeur du métier éponyme, le Français Joseph Marie Jacquard (1752–1834). Dans le monde entier, cette machine automatique a révolutionné l’industrie de la confection en permettant de tisser sur de la soie des motifs complexes conçus mécaniquement.

Au TextielLab du Musée du textile de Tilburg (Pays-Bas), Kustaa Saksi a passé les sept dernières années à mettre au point de nouvelles techniques de tissage, à expérimenter des matériaux et à s’approprier des procédés uniques de tissage lui permettant de « peindre activement [action-painting] à partir d’une trame et d’une chaîne ». Le recours à une technique traditionnelle de tissage lui permet en outre de créer des textures numériques/analogiques complexes en combinant des fibres naturelles à des fils synthétiques de pointe.

Né en 1975, Kustaa Saksi vit et exerce à Amsterdam, aux Pays-Bas. L’ensemble de son œuvre est imprégnée de perceptions abstraites de la nature. Cet artiste textile a exposé dans des musées du monde entier, dont le Victoria & Albert Museum, le musée Cooper Hewitt, le Musée d’art de San José, le Musée du textile de Tilburg, le Musée du design d’Helsinki, le Musée Poldi Pezzoli, la galerieKunsthall Stavanger et la Galerie d’art d’Helsinki (Helsinki Kunsthall). Il a également monté des expositions solos dans des galeries de New York, Londres, Paris, Hong Kong, Taipei, Madrid, Bruxelles, Helsinki et Amsterdam. IntituléesHypnopompic (2013) et Woolgathering (2016), ses précédentes expositions abordent les rêves, les cauchemars et les hallucinations.

Spazio Nobile by Pro Materia Gallery, Contemporary Applied Arts, Design & Photography Rue Franz Merjay 142
1050 Bruxelles, Belgique
+32 (0)2 768 25 10
Me - sa / Wo. - za. / Wedn. - Sat., 11.00-18.00
& sur rendez-vous / op afspraak / by appointment

 

 

Infos pratiques
Horaire
Mercredi - Samedi
11h-18h
Adresse
Rue Franz Merjay, 142
1050 Bruxelles - Belgique
Contact
+32 (0) 475 53 19 88
lc@spazionobile.com
Site web
Description
By opening Spazio Nobile in April 2016, in the dynamic and cosmopolitan Ixelles neighbourhood of Brussels (Belgium), Lise Coirier and Gian Giuseppe Simeone have united their passions for design and art history, initiating a dialogue between contemporary applied arts, design and photography. Commissioning unique pieces, limited editions and installations that are both experimental and artistic, with a particular sensibility to everything nature and minerality, the gallery organises four to five exhibits each year, dedicated to both rising and established talents, without creating borders between the disciplines, the visual arts dialoguing with the fine arts.