Actualités

Mathilde Hatzenberger Gallery

présente

Gérald Vatrin - 20 ans

7 novembre> 21 décembre

 

Rétrospective accompagnée d'un catalogue (76 p)

Vernissage en présence de l'artiste de 18 à 21 heures.

Nocturne exceptionnel le jeudi 5 décembre de 18 à 21 heures

 

Jeudi et vendredi de 11 à 18h, samedi de 12 à 18h

ET SUR RDV

Contact: Mathilde Hatzenberger Tél : Mob +32 478 84 89 81 mh@mathildehatzenberger.eu

 

Infos pratiques
Horaire
jeudi et vendredi
11-18
Samedi
12-18
Adresse
Washington, 145
1050 Bruxelles - Belgique
Contact
+32 478 84 89 81
contact@mathildehatzenberger.eu
Site web
Description
Lorsque nous nous sommes rencontrés par l’entremise d’une amie artiste, Gérald Vatrin partageait sa vie entre la France où il exerçait son art du verre et le Mali avec lequel il est lié par le cœur. Quand il abandonna l’Afrique à cause des troubles politiques de l’été 2014, il collaborait déjà avec la galerie depuis trois ans, ce dès sa fondation en 2011. C’était alors principalement des œuvres métisses que le public avait pu découvrir lors de plusieurs expositions à la galerie comme hors les murs. Mais il existait déjà un riche parcours artistique. Relier le passé au présent, en tissant des liens avec des périodes abordées déjà à la galerie, voilà ce que je vous propose de découvrir. D’abord les premiers pas : Tout fraîchement diplômé du Cerfav, le Centre Européen de Recherche et de Formation aux Arts Verriers à Vannes le Chatel en 1999, Gérald avait pris la direction du Sud français pour rejoindre le Centre International de Recherche du Verre et des Arts plastiques dit CIRVA à Marseille. Il y met ses compétences techniques au service de nombreux artistes contemporains et y poursuit sa voie. L’exposition racontera ce chemin-là. Puis ce fut les premiers voyages et l’aventure malienne, ce que nous ne manquerons pas d’évoquer pour autant. Depuis 2014 donc, repli à Nancy et épanouissement d’une carrière. Y compris sur un plan international : les Etats-Unis, la Chine ; bientôt le Japon. Beaucoup de ses pièces, par l’intermédiaire d’architectes et décorateurs d’intérieurs ont rejoint en effet le Nouveau Continent ces dernières années, très friand de ces chefs d’œuvres. Un peu cruel à observer à l’heure où il est bien rare de trouver encore des amateurs de verre en Europe. Fort heureusement, les institutions européennes se penchent sur son berceau pour choisir quelques-uns de ses trésors jugés dignes de devenir biens communs à conserver : Le Musée du Verre de Carmaux en France, le Victoria and Albert Museum de Londres et le Musée du Verre de Charleroi viennent d’acquérir coup sur coup des pièces. Une belle récompense pour l’artiste français aux racines anglo-belge qui n’en oublie pas pour autant le bercail : il travaille actuellement à la rénovation des luminaires de la Villa Majorelle à Nancy. Il nous fera le plaisir de dévoiler aussi des œuvres inédites récentes. C’est donc un grand honneur que de présenter cette exposition personnelle célébrant vingt ans de création et qui préfigure un focus que lui consacrera l’année prochaine le Musée du Verre de Charleroi. Rendez-vous d’ores et déjà le 21 octobre 2021 au Bois du Cazier et d’ici là venez voir ! L’exposition est accompagnée d’un catalogue présentant une cinquantaine de pièces, brillamment éclairées par un texte commis par un amateur et fidèle de la galerie comme de l’artiste.