Actualités

Gardiens de la terre, les Aborigènes d’Australie honorent leurs lieux ancestraux indispensables à la vie. Installés depuis toujours en ces lieux, ils sont de véritables vigies du territoire. Ils le chantent et le célèbrent dans leurs peintures spirituelles à travers leurs mythes signifiants du Temps du Rêve, porteurs de la mémoire de leur peuple millénaire.

Actuellement, la galerie Aboriginal Signature Estrangin est très honorée d’accueillir l’exposition "Keeping Law & Culture Strong" organisée en partenariat avec six artistes clefs de Mimili Maku dans la région désertique du APY Land.

Cette exposition rare en Europe a été préparée in situ dans les déserts Australiens, à l’occasion de deux grands périples dans la région éloignée du APY land en 2016 et 2017. Nous avons parcouru 4800 km en 4x4 à la rencontre des artistes Aborigènes sur les pistes rouges du désert pour nous rendre à Mimili Maku au cœur d’un vaste territoire de 102 000 km2 habité par moins de 2500 indigènes. Isolés du monde, leurs artistes sont parmi les plus célébrés en Australie ces dernières années. Betty Pumani a gagné en 2015 et 2016 le Telstra Award au Musée National de Darwin (catégorie peinture) et en 2017 le prestigieux Wynne Prize à la National Gallery of Canberra. Robert Fielding a remporté à deux reprises également le Telstra Award dans la catégorie œuvre sur papier. Willy Mutjanji Martin a été finaliste du Wynne Prize à Sydney.

Leurs Grands Ancêtres ont façonné les collines, les déserts, les mers intérieures ou lacs salés, les rivières visibles ou souterraines, à travers les pistes sacrées du Temps du Rêve, tissant cette géographie de l’Australie toute particulière. Hier, le langage graphique des peuples du désert, par l’entremise de signes et d’immenses cercles concentriques dessinés dans le sable, évoquaient les trous d’eau indispensables à la vie. Ils ressembleraient presque à s’y méprendre à l’empreinte d’un pouce, tel le geste imprimé par les géants mythologiques du Temps du Rêve.

Transmission du savoir et résilience par l’entremise de l’art

Dans les centres d’art du APY land, créés entre 1948 et 2006, la fine fleur de l’art Aborigène va émerger avec une démarche unique et éthique. Ces coopératives responsables sont gérées par les Aborigènes. Les revenus générés reviennent entièrement aux communautés et artistes,
en leur permettant de vivre connectés à leurs terres ancestrales. Au sein du centre d’art réputé de Tjala, plusieurs générations différentes d’artistes peignent ensemble. C’est assez unique dans l’histoire de l’art Aborigène. Par l’entremise de la peinture et de leur expression artistique, ils transmettent ainsi leur savoir et connaissances millénaires aux nouvelles générations.

4800 km dans l’outback en 4x4 pour préparer l’exposition

Après 4800 km en 4x4 sur les pistes de sable rouge du bush central Australien, j’arrivais dans le petit village d’e Mimili Maku, habité par une petite communauté Aborigène abritant quelques artistes remarquables. Avec juste 20 maisons égarées au milieu d’immensités désertiques, nous nous trouvons dans une outstation du vaste territoire du APY land. Je vais y rester plusieurs jours en juillet 2016 et 2017, afin de préparer l’exposition «Keeping Law & Culture strong». Ensuite je filerai un peu plus loin chez les «voisins» à 400 km dans les autres centres d’art afin de sélectionner d’autres œuvres pour nos futures expositions les années qui suivent.

Une sélection de 23 œuvres rares de Mimili Maku à Bruxelles

En fonction des lieux où les artistes vont s’exprimer, leur individualité développera des itinéraires spécifiques, avec un style inventif en quelque sorte cristallisé par l’attachement géographique et des nuances propres à leurs connaissances et influences territoriales du désert.

Les 23 œuvres réunies à Bruxelles ont été réalisées par 6 artistes différents, entre les anciens les plus importants, jusqu’aux nouvelles stars émergentes. Cette transmission du flambeau entre les époques et les générations d’artistes est essentielle, souvent fragile, et contribue à perpétuer les connaissances dans les communautés.

Keeping law and culture strong • Tjukurpa Kunpu Ngaranytjaku

Le Tjukurpa en langue Pitjantjatjara, représente ce que les occidentaux appellent le Temps du Rêve. C’est une notion complexe qui embrasse de multiples dimensions. Lorsque les artistes le célèbrent dans leurs peintures, ils se connectent aux anciens et aux ancêtres fondateurs, dans une sorte de continuum où passé, présent et futur forment un tout.

Loin du concept de «Genèse», plus occidental, le Temps du Rêve n’est pas figé dans le temps. Il se nourrit et s’enrichit depuis les origines, des évènements nouveaux fondamentaux. Dans certaines régions de l’Australie, les Aborigènes évoquent des mythes des temps du déluge transmis par leurs grands-parents, que l’on peut tracer autour de - 16 000 ans, ce qui constitue la plus ancienne mémoire vivante et continue de l’humanité.

En tant que grands initiés, quand les artistes peignent, ils redonnent vie au Temps du Rêve sur leurs toiles, y cristallisent leur mémoire et transmettent ainsi aux jeunes générations leur savoir et la loi, afin que celle-ci persiste pour l’éternité.

Infos pratiques
Horaire
Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi
14:30-19:00
Adresse
101 rue Jules Besme
1081 Bruxelles - Belgique
Contact
0475550854
info@aboriginalsignature.com
Site web
Description
Aboriginal Signature Estrangin est la première galerie spécialisée en art Aborigène d’Australie, à Bruxelles dans la capitale de l’Europe. Nous y présentons les artistes Aborigènes les plus acclamés et significatifs de ce mouvement d’art contemporain lancé en 1971, et y accueillons les amateurs, institutions et collectionneurs européens. Unique en Europe, la galerie Aboriginal Signature Estrangin organise plus de 10 expositions thématiques d’art Aborigène par an, afin de vous présenter la diversité et l’excellence de ce mouvement artistique célébrant la plus ancienne culture nomade au monde. Le directeur de la galerie realise lui-même les sélections des œuvres in situ lors de ses nombreuses visites dans les communautés Aborigènes éloignées d’Australie : Great Sandy Desert, Kimberley region, Gibson Desert, Papunya, Great Victoria Desert, Balgo Hills, Arnhem Land… Nos liens directs et partenariats privilégiés avec les centres d’art Aborigène, vous permettent d’avoir un accès unique en Europe (primary market) à des œuvres recherchées, au cœur de l’actualité de ce mouvement d’art contemporain. Grâce à notre expérience pointue de galeriste et de collectionneur d’art Aborigène reconnu depuis 15 ans, nous vous accompagnons dans vos projets d’acquisition d’œuvres rares d’art Aborigène. Chaque peinture ou sculpture proposée par la galerie Aboriginal Signature Estrangin, dispose d’une provenance parfaitement éthique, attachée aux centres d’art officiels soutenus par le gouvernement Australie. Gérés entièrement par les artistes Aborigènes, ces centres artistiques apportent des ressources directes indispensables aux communautés indigènes très éloignées et au plus près de leurs lieux sacrés. C’est la provenance recherchée par les institutions et les grandes collections publiques ou privées.